11082200_1623987607841323_1718533068977073136_o

Victoire bonifiée et qualification pour l’équipe une

Pour la dernière rencontre de leur poule, l’équipe première du RC Arles devait impérativement s’imposer, dimanche, pour remplir ses deux principaux objectifs de fin de saison : le maintien en Promotion d’Honneur et la qualification pour le tour suivant.

C’est chose faite après la nette victoire obtenue sur son terrain face a Sanary Ovalies (40-20), également dans la course à la qualification avant cette dernière journée.
Cette victoire bonifiée s’est rapidement dessinée lors d’un premier acte enthousiaste des joueurs arlésiens. Sur une attaque fluide en première main, Ahdid aplatissait le premier essai des locaux après seulement cinq minutes de jeu. Une domination arlésienne rapidement concrétisée au tableau d’affichage par un second puis un troisième essai. Le second étant l’oeuvre du deuxième ligne Bouvachon à la suite d’un précieux travail de l’arrière arlésien Chanteloube. Puis celui du talonneur El Kamoussi après un ballon porté bien organisé. Cet essai récompensant l’activité des avants et la belle copie en touche du talonneur, permettant à son équipe de disposer de munitions propres pour lancer leurs offensives.
Arles se détachait définitivement avant la mi-temps grâce à deux nouvelles réalisations du centre Alexis Favier et du troisième ligne remplaçant Cadour. Ajouté à cela l’efficacité face aux perches de leur demi d’ouverture et les locaux basculaient en tête à la pause avec une avance confortable de 30 points. (33-3)
La seconde période fut davantage poussive. Incapable de conserver l’intensité du premier acte, les Arlésiens laissaient l’initiative à leurs adversaires. Les varois inscrivaient trois essais contre un seulement pour les pensionnaires du stade des cités signé de l’éternel Marc Traverso. La victoire étant acquise, les joueurs d’Arles ont su préserver le bonus offensif. Précision importante car les points glanés dans cette poule seront conservés dans la poule suivante.
Les Joueurs du trio Jacques Mastrantuono, Laurent Claron, Philippe Colas ont désormais le regard tourné vers le prochain match dans trois semaines, coup d’envoi de nouveau mini-championnat de six équipes permettant à terme de se qualifier pour les phases finales.


A Arles, Stade des Cités, le RC Arles bat Sanary Ovalies 40 à 20 (MT : 33-3). Temps froid, fort vent. Arbitre : M. Iléa (Provence).
Pour Arles : 6 essais de Ahdid (5), Bouvachon (11), El Kaamoussi (22), Favier A (30), Cadour (40), Traverso (66) ; 5 transformations de Berruyer (5, 11, 22, 30, 66).
Pour Sanary : 3 essais de Sauve (45), Fontana (71), Negroni (78) ; 1 transformation (71) et 1 pénalité de Vion (9).
Arles : Platon (puis Remal), El Kaamoussi (puis Caparros), Noël, Bouvachon, O’Sullivan, Proust, Monteux (puis Anton), Mastrantuono (puis Cadour), (m) Soares (puis Traverso), (o) Berruyer, Favier M, Duprat (cap.), Favier A, Ahdid (puis Montenegro), Chanteloube (puis Desvernay).
Sanary : Tomaz-Geraldez, Lagier, Doussot (puis Gaudin), Marimon (cap.), Marimon Sebastia (Rossignol), Sauve, Martin (puis Morandeau), Laurie (puis Chomeil), (m) Liolios, (o) Vion, Fontana, Eychenne (puis Alavera), Negroni, Manchon (puis François), Gomez. Non utilisé Utrago.


Louis CHERBIT

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *